introduction à la gestion des couleurs

A moins d’être un expert dans le domaine de la gestion des couleurs comme l’est le fondateur de notre société, il se peut alors que vous ayez encore quelques lacunes afin de commencer à cerner les aspects essentiels quant à la gestion des couleurs et ses bases telles la notion du profil icc indispensable à l’obtention de couleurs justes.

Aussi, à travers cette lecture, nous vous proposons une introduction à la gestion des couleurs à destination des débutants mais aussi des personnes n’ayant pas encore parfaitement compris les notions simples et élémentaires quant à l’utilisation de profil icc dans leur production de l’image.

Ces quelques lignes ne remplacent en rien notre formation gestion des couleurs proposée par nos soins ni les cours en direct de notre Doc Academy dédiés au sujet, cependant elles vous permettront d’en (re) découvrir certains principes.

Dans le but d’aider les utilisateurs de l’image numérique à respecter la justesses des couleurs de A à Z au sein de la chaine, une réponse a été mise en place par un certain nombre de sociétés telles que Adobe, Apple, Microsoft, Kodak, Heidelberg… depuis le début des années 90 qui se sont regroupées pour former l’International Color Consortium afin de produire des procédés de mise en œuvre mais aussi d’apporter les outils informatiques et les solutions nécessaires aux calculs des couleurs d’une manière universelle.

De ce regroupement est né un système ouvert nommé gestion des couleurs ou encore Color Management System (le CMS en anglais) permettant de décrire la couleur par un profil icc que ce soit pour les espaces calorimétriques indépendants mais aussi pour les périphériques tel un appareil photo numérique, un écran, une imprimante …

Pourquoi parle t’on d’espaces colorimétriques ?

Simplement par le fait que ces derniers sont traduits dans des modèles mathématiques tridimensionnels

Que signifie le fait d’être indépendant ou dépendant pour un profil ICC ?

On parle d’espace colorimétrique RVB indépendant lorsque celui-ci décrit l’ensemble des couleurs visibles pouvant s’inscrire dans un diagramme de chromaticité et pouvant être distingué par un observateur humain standard sans lien précis avec un périphérique donné . Nous pouvons citer en exemple une liste non exhaustive d’espaces RVB indépendants tels que le Prophoto, ECI RGB V2, Adobe RGB 98, Prostar …
A contrario, l’espace colorimétrique est dit dépendant lorsqu’il caractérise celui d’un outil précis tel que par exemple un écran, un système de numérisation ou encore un périphérique d’impression

Quelles sont les principales classifications quant à un profil ICC dépendant ?

  • Les périphériques d’entrée (exemple : scanner, appareil photographique numérique)
  • Les périphériques d’affichage (exemple : l’écran de votre ordinateur)
  • Les périphériques de sortie (exemple : votre traceur ou imprimante de bureau, une presse offset …)

D’autres parutions vous seront proposées sur le site de la S.A.S COULEUR ET ICC dans ce domaine dont le but est de démocratiser la gestion des couleurs auprès du plus grand nombre.