Pourquoi passer de Adobe Lightroom à Capture One Pro de Phase One ?

Les utilisateurs de Capture One Pro ont encore eu l’occasion de constater la grande réactivité de Phase One à produire des mises à jour d’une manière plus que réactive afin de rendre compatible très rapidement de nouveaux appareils photo numérique comme assez récemment le support des fichiers du Sony a7R iV avec la version 12.1.2.2 mais aussi dés maintenant la prise en charge du dernier né de la gamme Phase One à savoir le XT déjà supporté dans la version 12.1.3 ansi que les objectifs suivants :

  • XT – Rodenstock HR Digaron-S 23mm f/5.6
  • XT – Rodenstock HR Digaron-W 32mm f/4
  • XT – Rodenstock HR Digaron-W 70mm f/5.6

Malgré les capacités incomparables de Capture One Pro vous n’en êtes pas encore utilisateurs et votre choix de logiciel de D.A.M. ainsi que de développement s’est porté sur Adobe Lightroom voir, pire, de continuer à utiliser gratuitement uniquement le module de bibliothèque de Lightroom puisque Adobe le permet pour l’instant.

Lightroom Gratuit : la fausse bonne idée ! …

Mettre environ 12 euros TTC par mois dans un abonnement pour disposer de l’opportunité d’utiliser Lightroom mais aussi le père de tous les logiciels de retouche et de chromie à savoir PHOTOSHOP vous semble “trop cher” …
Aussi, grâce à notre ami à tous, le géant Google, vous avez consulté une certaine blogosphère ou une page Facebook qui vous proposent de continuer de vous servir de Lightroom sans toucher à votre bourse … et là … vous avez sauté au plafond tel un cabri en criant EUREKA ! …

Car vous croyez dur comme fer avoir solutionné le fait de pouvoir vous affranchir de votre abonnement Adobe vous permettant d’économiser ainsi ces 40 centimes par jour qui ne payent même pas une demi baguette chez un véritable Artisan Boulanger …

C’est normal ! puisque, vous n’avez peut être jamais entendu parlé du penseur et écrivain Umberto Eco et encore moins de son opinion sévère sur l’effet que les réseaux sociaux peuvent avoir sur la société mais aussi sur votre propre réflexion …
Umberto Eco a pourtant dit : “Les réseaux sociaux ont généré une invasion d’imbéciles qui donnent le droit de parler à des légions d’idiots qui auparavant ne parlaient qu’au bar après un verre de vin, sans nuire à la communauté et ont maintenant le même droit de parler qu’un Prix ​​Nobel … C’est l’invasion des imbéciles”.
La nature vous a cependant fait don de ce cerveau qui vous permettrait d’oublier cette fausse bonne idée de la gratuité quant à l’accès à Lightroom mais Il est vrai que la transformation de l’internet a aussi engendré une augmentation éventuelle de votre fainéantise à ne plus lire les manuels des logiciels ni même les simples aides en ligne vous laissant ainsi croire à toutes les inepties du moment à savoir, par exemple, à cette “bonne affaire” d’un éventuel Lightroom gratuit …
Mais, en quelques secondes, si vous aviezi lu cette aide que l’éditeur Adobe met pourtant gracieusement à votre disposition alors vous seriez revenu sur terre dés ces quelques lignes :
Lightroom Classic uses Adobe RGB : for previews in the Library, Map, Book, Slideshow, Print, and Web modules.

Même si vous n’avez pas obtenu une note fameuse en anglais lors du passage de votre baccalauréat et cela même si vous l’avez eu de justesse au rattrapage, alors en lisant cette nouvelle publication de ma part vous vienez aisément de comprendre qu’en utilisant uniquement le module bibliothèque afin de développer vos précieux fichiers RAW vous réduirez les possibilités chromatiques de vos fichiers ne vous apportant pas d’autre choix d’oublier cette MELISSA qui fut l’espace couleur du feu module développement qua vous avez tant aimé mais dont vous êtes prêt à vous séparer pour quelques centimes par jour de plus dans votre poche …
De plus, j’omets ici volontairement le fait que le jour où Adobe décide de ne plus te laisser cette opportunité “gratuite” d’utilisation alors vous serez peut être comme une poule devant un couteau ou comme un con (là c’est vous qui décidez) …

Pourtant un échappatoire existe à l’abonnement Adobe Lightroom et cela même avant que Lightroom ai vu le jour … En effet, vous pouvez commencer à penser à vous téléporter dans le futur en vous rendant sur le site de Phase One afin de charger la version d’évaluation de CAPTURE ONE PRO qui pendant 30 jours va vous permettre de redécouvrir tous le potentiel de vos images …

En plus, éventuellement, si vos doigts sont plein d’épines d’oursin qui pourraient remplir vos poches alors dites vous que Phase One vous offre officiellement des versions gratuites et à vie du logiciel CAPTURE ONE vous permettant même d’utiliser, tel le Graal apporté par un éventuel Messi, les fameux profils ICC tant en entrée qu’en sortie pour une bonne gestion des couleurs.